Retrouvez-nous sur :

Introduction

L’UE est l’une des principales économies les plus efficaces en matière de réduction des émissions de GES et elle atteindra son objectif de réduction des émissions d’ici 2020. Cependant, bien plus d’efforts sont nécessaires pour s’harmoniser avec l’objectif de l’accord de Paris qui stipule de limiter le réchauffement climatique à 2°C, cela demandera aussi beaucoup d’efforts ne serait ce que pour atteindre 1,5°C d’ici la fin du siècle. Avant la conférence sur le climat de Paris en 2015, l’Union européenne avait pour objectif de réduire ses émissions de GES de 40% d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 1990. À la suite de l’accord de Paris, cet objectif doit être revu à la hausse d’ici la fin de 2020, de même que son objectif à long terme pour 2050. De plus, l’UE doit combler toutes les lacunes de sa politique climatique, notamment en ce qui concerne l’augmentation des émissions des secteurs aérien et maritime, ainsi que des émissions de GES autres que le CO2 (méthane, etc.), responsables de plus de 30% du réchauffement climatique actuel.
M. Georgios AMANATIDIS, Administrateur de la recherche au Parlement Européen

 

 

Spread the news