Retrouvez-nous sur :

Vermilion Énergie

un industriel engagé pour le développement durable et la transition énergétique !

Sylvain Nothhelfer, Directeur Général

Pouvez-vous nous présenter la société Vermilion Energy, vos compétences, vos caractéristiques et votre mode de fonctionnement ?

Vermilion est la filiale française du groupe pétrolier canadien Vermilion Energy, basé en Europe, Amérique du Nord et Australie. C’est une entreprise spécialisée dans le re-développement de gisements matures. Depuis sa création en 1997, Vermilion est engagée et reconnue en France pour mettre en valeur les ressources du sous-sol français dans le respect des personnes, de l’environnement et des territoires où elle est implantée, tout en s’impliquant dans la vie des collectivités.

Vermilion est le premier producteur de pétrole en France, et réalise 75% de la production et 0,5% de la consommation française. Nous sommes convaincus que nous pouvons maintenir notre activité de manière durable et innovante, grâce à l’expertise et à l’engagement continu de nos équipes. 600 personnes travaillent quotidiennement sur nos sites et considèrent que c’est un immense privilège et une grande responsabilité de produire de l’énergie pour répondre aux besoins quotidiens des français.

 

Quels sont vos engagements, vos actions et projets dans le développement durable et la transition énergétique ? et comment cela influence votre modèle d’affaires ?

Vermilion fait partie des entreprises performantes et bien gérées qui font du développement durable un élément central de leur stratégie !

Notre modèle d’affaires nous conduit à privilégier l’humain et l’environnement par rapport aux profits. Nous travaillons de manière à protéger la santé et la sécurité de nos équipes et de nos communautés, à traiter nos partenaires avec respect et équité, et à assurer une gestion responsable de l’environnement.

Au-delà de nos activités courantes, nous créons des partenariats à forte valeur ajoutée pour les territoires. Dans le cadre de sa stratégie de valorisation des énergies secondaires issues de son processus de production de pétrole (eau chaude, gaz), Vermilion fournit gratuitement, depuis une dizaine d’années, l’énergie calorifique – issue de l’eau chaude extraite avec son pétrole – pour chauffer 15 hectares de serres dans les Landes, 550 logements d’un écoquartier du Bassin d’Arcachon ou encore 900 logements sociaux et des bâtiments publics en Essonne, et bientôt une exploitation agricole dans les Pyrénées-Atlantiques. Grâce à ces projets d’économie circulaire, 250 emplois ont été créés et 11 000 tonnes d’émissions de CO2 sont évitées chaque année. De nombreux projets de valorisation de la chaleur de l’eau ou du gaz sont en cours de concrétisation ou d’étude.

Vermilion souhaite attirer et conserver dans ses effectifs les meilleurs talents. Dans une démarche d’amélioration continue, nous mettons tout en place pour leur offrir un environnement de travail stimulant et épanouissant, à la hauteur de leur engagement, et dans lequel les valeurs de respect, d’équité, de fierté et d’esprit d’équipe sont primordiales.

Enfin, nous nous impliquons dans les communautés dans lesquelles nous vivons et travaillons. Ceci constitue une partie essentielle de la manière dont nous travaillons. Grâce à notre programme d’entraide, auquel nous consacrons environ 1% de nos bénéfices, nous soutenons des organisations à but non lucratif et des œuvres de bienfaisance locales, de trois manières différentes : en « donnant en retour » (sponsoring et mécénats), en « donnant du temps » (soutien des associations dans lesquelles nos salariés sont impliqués hors temps de travail) ou encore en « donnant ensemble » (bénévolat associatif de nos salariés pendant le temps de travail).

 

Valorisation des énergies secondaires et économie circulaire : Vermilion chauffe 15 hectares de serres grâce à la chaleur de l’eau issue de son processus de production de pétrole – Parentis (Landes)

Comment, les règlementations actuelles et à venir impactent-elles vos activités ? Je pense au PPE ou encore aux taxes : TICPE, …

L’ensemble des loi votées depuis 2017 ont pour but de mettre un terme à une activité «made in France», créatrice de valeur pour nos territoires !

Le Gouvernement français souhaite « laisser les hydrocarbures dans le sous-sol » via La Loi Hydrocarbures de 2017 qui fixe les nouvelles conditions d’exercice de notre activité : aucun nouveau permis de recherche d’hydrocarbures attribué, pas de renouvellement de concessions (donc plus de production) au-delà de 2040.

Avec cette loi, la France choisit d’importer plus d’hydrocarbures et de générer 3 fois plus d’émissions de CO2 ! La France choisit de se priver des avantages économiques de ces activités (impôts sur les sociétés, taxes sur la production) ! La France choisit de mettre beaucoup de monde au chômage ! La France choisit de mettre fin à des partenariats à forte valeur ajoutée pour les territoires !

Notre production, qui correspond à la consommation de l’armée française, représente un atout pour la sécurité d’approvisionnement du pays, mais aussi une source potentielle de financement de la transition énergétique. L’industrie française des hydrocarbures, en développant des ressources locales, en valorisant au mieux les énergies secondaires liées à leur production, a un rôle à part entière à jouer dans l’essor de l’économie circulaire en France.

 

Talents, expertise et engagement au service des projets de Vermilion

Le pacte du ‘’Green Deal’’ européen devrait être présenté fin mars 2020, il est déjà précisé que le citoyen sera au cœur même du dispositif, qu’en est-il chez Vermilion Energy ?

Chez Vermilion, nous avons entrepris en 2019 une démarche d’orientation stratégique pour nous permettre de bâtir dès demain un avenir pour notre entreprise et ses salariés à l’échéance 2040 (date de la fin de l’exploitation pétrolière en France voulue par le Gouvernement actuel). Nous repensons notre modèle d’affaires afin de contribuer significativement à la transition énergétique, assurer notre pérennité, et garantir un emploi motivant à nos salariés.

 

Plateforme pétrolière lacustre – Lac d’eau douce à Parentis-Biscarrosse (Landes)

Enfin, pour conclure sur l’ensemble de ces sujets majeurs, quelles sont vos attentes et le message que vous souhaitez adresser aux décisionnaires politiques nationaux et européens ?

Les changements climatiques et la transition énergétique raisonnée nous imposent à pousser plus loin encore notre gestion responsable de nos ressources. C’est dans l’optique d’une prise en compte de l’ensemble de ces contraintes, du bilan de chaque énergie de la source à l’usage et des coûts associés, qu’il s’agit de penser le mix énergétique futur.

Vermilion est convaincue que la production de pétrole « Made in France » est absolument complémentaire aux objectifs de la France. Nous avons un rôle à jouer dans le mix énergétique pour les décennies à venir, notamment au travers de la coactivité associée à la production d’hydrocarbures, et à fort impact positif sur l’environnement, humain et territorial.

Nous souhaitons que les décideurs cessent de mettre les énergies en concurrence car elles ont toutes leur utilité, et de condamner l’industrie française. Il n’est pas cohérent de dire que notre activité n’a pas d’avenir alors que nous sommes en phase avec les grands axes de la PPE 2018 : amélioration de l’efficacité énergétique, développement des énergies renouvelables, sécurité d’approvisionnement, préparation du système énergétique de demain plus flexible et décarboné en développant nos infrastructures, ou encore prise en compte les enjeux économiques et sociaux de la transition énergétique et agir avec les territoires.

 

 

 

 

 

 

Siège social France : Route de Pontenx – 40160 Parentis-en-Born
Contact : Christelle Dupouy : 05 58 82 96 35 – cdupouy@vermilionenergy.com

Spread the news